En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Pour intégrer une école de commerce, vous pouvez zapper la case prépa!

BLOG

prépa

Pour intégrer une école de commerce, vous pouvez zapper la case prépa!

Beaucoup de lycéens et de parents pensent toujours qu’il faut faire une prépa pour intégrer une grande école de commerce. Pour mettre à bas ces préjugés, il suffit de se plonger dans la liste des avantages offerts par les Bachelors. Des formations post-bac de pointe, au diplôme visé à bac+3 et reconnu à l’international. Le Concours Atout+3 vous ouvre les portes de 9 de ses Grandes Écoles de Commerce…

prépaLa prépa : deux ans de bachotage acharné, dans un cadre très scolaire

Les trois voies de la prépa commerciale (ECS pour les bacs S, ECE pour les bacs ES et ECTP pour les bacs technologiques) se destinent à des étudiants extrêmement scolaires et travailleurs. Pendant deux ans (voire trois, en cas de redoublement), cours très théoriques et travail personnel d’arrache-pied sont de mise, dans l’unique objectif de décrocher le concours d’une ou plusieurs écoles. Le tout, sans quitter le cadre du lycée. A la clé, la mise entre parenthèses d’une grande partie de sa vie personnelle… et la nécessité d’une bonne résistance physique !

Le Bachelor : l’ouverture à des profils « différents », déjà porteurs d’un projet professionnel, ou non !

Pour des étudiants au profil moins scolaire, il peut être préférable d’opter pour une école de commerce post-bac, et notamment pour l’une des 9 du Concours Atout+3. « Certains de nos étudiants avaient le niveau pour intégrer une prépa, avec un dossier excellent, pointe Khaireddine Mouakhar, Responsable du Bachelor en Management International et Professeur en Stratégie à l’EM Normandie. D’autres avaient un niveau académique plus moyen, mais étaient déjà porteurs d’un projet professionnel assez abouti. Dans tous les cas, tous les profils ont leur chance auprès de nos écoles, à condition de réussir les épreuves du concours d’admission. Et une fois dans l’école, il n’y a pas non plus de discrimination, car les cours sont conçus pour n’importe quel type de bac. »

Une entrée directe dans le concret de l’entreprise

Intégrer un Bachelor, c’est plonger, dès les premières semaines, dans le concret de l’entreprise, de quatre manières :

  • De par les matières étudiées : marketing, RH, gestion, droit…
  • De par l’encadrement, assuré, en bonne partie, par des professionnels en exercice.
  • De par les méthodes d’enseignement et de travail (cas d’entreprises, jeux de rôles, challenges commerciaux…). Le tout, mené par petits groupes, dans une logique active et collaborative.
  • De par l’immersion professionnelle importante et précoce, avec des stages dès la première année et, de plus en plus, une possibilité d’alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation), en troisième année.

L’intégration dans la vie de campus

Une vie associative intense

Opter pour un Bachelor, c’est entrer de plein pied dans les richesses de la vie étudiante. Tous nos campus proposent une vie associative intense, avec des dizaines d’associations de tous ordres (culturelles, festives, sportives, humanitaires…).

Une vraie ouverture sur l’international

Tous nos Bachelors revêtent, à une dimension plus ou moins poussée, un caractère international. Au programme : cours avec des enseignants étrangers, cohabitation avec des étudiants de dizaines de nationalités différentes et possibilité de partir en immersion à l’étranger, en échange dans l’un de nos établissements partenaires ou en stage. « A l’EM Normandie, nos étudiants ont la possibilité de s’expatrier une année entière, aux quatre coins du monde, dès la deuxième année », illustre Khaireddine Mouakhar. Par comparaison, dans les écoles post-prépa, il faut parfois attendre un niveau M1 avant de quitter nos frontières…

Des écoles bien cotées, aux niveaux national et international

Au niveau national

Tous nos diplômes Bachelors sont visés au niveau 2 (bac+3) par le Ministère de l’Education nationale. En bref, les écoles du Concours Atout+3 n’ont rien à envier à certaines écoles post-prépa !

Au niveau international

Le diplôme Bachelor est également reconnu à l’international, favorisant ainsi l’expatriation de étudiants et diplômés.

Le Bachelor, un double tremplin pour l’avenir

La possibilité d’une insertion professionnelle rapide

Trois ans après leur bac, les diplômés de Bachelor peuvent s’insérer dans le monde du travail. « Leur opérationnalité et leur ouverture sur l’international les rend de plus en plus attractifs aux yeux des entreprises », pointe Khaireddine Mouakhar

L’opportunité de rejoindre un Programme Grande Ecole

Cette opportunité se fait à deux niveaux. D’une part, la reprise d’études est possible après un temps d’activité professionnelle, en formation continue. Mais le plus fréquent, aujourd’hui, est la poursuite directe en Master (bac+5). Soit dans nos écoles, via le Concours Passerelle, soit pour intégrer d’autres écoles en admissions parallèles au niveau bac+3… Y compris des formations en management parmi les plus prestigieuses, recrutant après prépa !

 

Pour vous inscrire au Concours Atout+3 et ainsi intégrer une de nos 9 Grandes Ecoles de Commerce, rendez-vous dans la rubrique s’inscrire. 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

811f15dc25ec9367b71050d658178a94WWWWWWWWWWWWWW