En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Que faire après un Bachelor ?

BLOG

Que faire après un Bachelor ?

A l’issue de leurs trois années de formation, les diplômés de Bachelor se voient offrir un choix enviable : dire « stop » ou « encore » aux études. En effet, leur cursus très professionnalisant les rend aptes à intégrer d’emblée le monde du travail. Mais leurs qualités de généralistes et la reconnaissance du diplôme au niveau Bac+3 leur permettent aussi de poursuivre leur parcours dans le supérieur jusqu’au niveau Bac+5 ou plus. Zoom sur ce double tremplin.

Intégrer le marché du travail

Environ 90 % des diplômés de Bachelor souhaitant travailler trouvent un poste à la sortie de l’Ecole. Le Bachelor a en effet la cote auprès des employeurs. En cause ? Son enseignement concret (pratique de cas, nombreux stages professionnels…), qui rend ses sortants directement opérationnels en entreprise. Mais aussi, sa dimension généraliste, qui leur confère une vraie polyvalence. Si les PME demeurent en première ligne pour le recrutement de ces diplômés, les grands groupes s’y intéressent de plus en plus. Dans les secteurs de la banque, des assurances, mais aussi du commerce, des achats, de la distribution et du marketing, leur taux d’insertion est excellent. Les diplômés y occupent des postes de cadres intermédiaires : attaché commercial, chargé de clientèle, assistant contrôleur de gestion, technicien « export » ou adjoint d’un responsable marketing ou communication. Certains sont même embauchés dans la foulée de leur stage de fin d’études.

La réputation du Bachelor – diplôme d’origine anglo-saxonne et garant d’un bon niveau en langues – est également excellente à l’international : un marché que les diplômés sont nombreux à investir avec succès.

Ces facilités d’insertion sont en partie dues aux outils mis à leur disposition par les écoles : réseaux d’Anciens, services Carrières performants, accompagnement à l’entreprenariat…

A noter que cette insertion directe ne les empêche nullement de passer d’autres diplômes par la suite, notamment par la voie de la formation continue.

Poursuivre ses études jusqu’au niveau Bac+5… ou plus !

C’est aujourd’hui le choix de la majorité des étudiants, afin d’accéder plus facilement à des postes de managers. Pour cela, ils choisissent de se spécialiser en poursuivant jusqu’au Master 2. Au sein du réseau Atout+3, le taux de poursuite d’études des diplômés Bachelor est compris entre 80 % et 85 %. De nombreuses options s’ouvrent à eux, en France mais aussi à l’étranger :

1. Intégrer un programme Grande Ecole par la voie des admissions parallèles

Les diplômés de Bachelor ont la possibilité de suivre un programme Grande Ecole (niveau « Master ») proposé par les écoles de commerce. C’est la suite la plus logique pour les étudiants de Bachelor, qui ont déjà effectué leurs trois premières années en école de commerce. La poursuite d’étude en Programme Grande Ecole permet d’accéder à des cursus pointus (achats à l’international, finance, audit…), et de donner une vraie plus-value sur le CV.

Pour y accéder, plusieurs Grandes Ecoles de Management ont construit des réseaux permettant de passer des concours d’admission communs. Le Concours Passerelle, notamment, ouvre les portes de 13 Grandes Ecoles de Management, après l’obtention du diplôme de Bachelor. On y retrouve d’ailleurs 8 des 9 écoles du Concours Atout +3.

2. Poursuivre en master à l’université

Les diplômés de Bachelor, dont le diplôme est visé par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, comme ceux des Ecoles du Concours Atout+3, ont accès de plein droit (une fois passées d’éventuelles sélections) à une multitude de masters universitaires. Ils peuvent aussi intégrer un IAE, pour poursuivre en management et en gestion à la fac, ou viser un Institut d’Etudes Politiques, en particulier dans les sections économiques et financières.

3. Le MSc pour se spécialiser à l’étranger

Les diplômés de Bachelor désireux de quitter l’Hexagone pour peaufiner leur formation peuvent opter pour le Master of Science (MSc). Un diplôme dispensé (uniquement en anglais) par des universités ou des écoles privées. De quoi acquérir des connaissances pointues telles que : management international, entrepreneuriat, ressources humaines développement durable, marketing du luxe, développement durable… Avec, cerise sur le gâteau, une expérience internationale très riche. A noter que le MSc est aujourd’hui également proposée par de nombreuses écoles de commerce ou d’ingénieurs en France. Durée de la formation : de 18 mois à trois ans.

 

En savoir plus sur le Concours Atout +3

Aucun commentaire

Laisser un commentaire