En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Comment gérer son stress à l’approche des épreuves ?

BLOG

Comment gérer son stress à l’approche des épreuves ?

Estomac serré, gorge nouée ? Impression que vous n’allez pas arriver à boucler vos révisions pour les écrits du Concours Atout+3 ? Crainte de perdre vos moyens aux oraux ? Pas de panique ! Suivez notre plan anti-stress, et vous vous en sortirez très bien. 

Etre stressé avant un concours : c’est normal, et même bénéfique !

Présenter le Concours Atout+3 peut constituer un moment stressant. Vous allez devoir mettre à profit des connaissances accumulées depuis des années. Entre « l’angoisse » d’échouer et la perspective de tout ce qu’il vous reste à réviser avant de vous sentir « prêt(e) », pas facile de rester zen. Rassurez-vous, ce stress est normal, et même bénéfique : il va vous aider à donner le meilleur de vous-même. Vous ne devez donc pas vous laisser envahir par les mauvaises ondes, et transformer cette pression en « bon stress » pour vous booster.

Et même si des chercheurs américains ont démontré que le stress provoquait la libération dans le cerveau d’une hormone, la protéine kinase C, qui plombe la mémoire, il existe des astuces pour lutter contre ce phénomène.

Voici quelques outils pour vous aider à rester zen :

Organisation et planification, le combo gagnant

Commencez par bien vous imprégner du calendrier du Concours, ainsi que du détail des épreuves. Cela vous permettra d’établir un planning de révisions, semaine après semaine. Notez toutes les choses importantes à faire dans votre agenda, établissez des listes par ordre d’importance et barrez les tâches au fur et à mesure de leur accomplissement : une démarche au top pour être efficace et pour ne rien oublier. Progressez étape par étape, épreuve après épreuve : les révisions vous paraîtront plus accessibles.

Si vous avez un Bullet Journal, très à la mode ces dernières années, profitez-en pour consacrer une ou deux pages à votre planning de révision.

Une bonne hygiène de vie pour être en forme

Prenez soin de vous ! Votre cerveau vous dira merci…

Dormez suffisamment

La qualité de sommeil est un élément déterminant de la résistance au stress. Pour vous sentir d’attaque, vous devez écouter votre horloge interne. On ralentit donc sur les sorties, ou même les révisions jusqu’à pas d’heure. A vous de trouver le rythme qui vous convient.

Mangez sain et équilibré

C’est le moment ou jamais de passer enfin aux fameux « cinq fruits et légumes par jour ». Fuyez les fast-foods et misez sur les aliments sources de vitamines, de fibres et de sucres lents, bons pour la mémoire. A commencer par le magnésium, un oligo-élément essentiel au bon fonctionnement du cerveau, que l’on trouve dans le pain complet, les céréales, le chocolat noir, les bananes, les fruits et légumes secs… Buvez 1,5 litre d’eau par jour et évitez de sauter des repas.

Tentez les approches « nature » anti-stress

Si vous êtes sensibles aux médecines douces et que vous vous sentez vraiment trop angoissés, vous pouvez vous tourner vers l’homéopathie pour calmer le stress, ou encore vers des techniques de relaxation (yoga, sophrologie…) et notamment de respiration, qui sont des alliées sûres pour calmer les émotions indésirables. Le principe ? Confortablement installé(e), assis(e) ou couché(e) sur le dos, inspirez profondément en gonflant le ventre, puis expirez lentement par la bouche.

Aérez-vous !

Côté corps : faites du sport !

Pour évacuer le stress, rien de mieux que de pratiquer une activité physique. Au terme de la séance, l’effet de détente joue à plein, grâce aux endorphines (hormones du bien-être) générées pendant l’effort. Tous les sports sont bons à prendre, ne serait-ce qu’une marche quotidienne d’une vingtaine de minutes pour les moins sportifs. Un seul mot d’ordre : vous faire plaisir et penser à autre chose.

Côté esprit : détendez-vous !

Baladez-vous, plongez-vous dans un bon livre, écoutez une musique que vous aimez, regardez votre série préférée (notamment si elle est drôle : une minute de fou rire équivaut à 45 minutes de relaxation), prenez un bain chaud, faites du shopping… Oublier le concours et les examens pendant quelques heures vous fera le plus grand bien.

Dernière minute : lâchez tout !

Le concours, c’est déjà demain… Inutile de vous ruer la veille sur ce que vous n’avez pas révisé. Un jour ou deux avant le Concours, lâchez prise. Et surtout, préparez scrupuleusement vos affaires, afin de ne rien oublier : fournitures, pièce d’identité, dossier, eau, déjeuner, mouchoirs, voire porte-bonheur… Le jour J, après une bonne nuit de sommeil, faites le plein de sucres lents et de vitamines au petit déj, et surtout croyez en vous : vous allez réussir !

Oraux : les conseils de notre coach pour garder la tête froide.

Nos conseils pour un oral réussi, avec Sylvie Osche, coach professionnelle et accompagnatrice des candidats au Concours Atout+3 à l’EM Strasbourg.

Quels sont les facteurs de stress dans la préparation des oraux ?

J’en vois deux principaux. Primo, le facteur « enjeu » : les candidats ont souvent l’impression de « jouer leur vie ». Secundo, la dimension « confiance en soi » : ils craignent de ne pas avoir les ressources pour répondre à toutes les questions qu’on va leur poser. D’autant plus qu’avec la suppression de la phase d’admissibilité, tous présentent les oraux, sans savoir s’ils ont réussi ou non les écrits. Les questions pièges sont particulièrement redoutées.

Comment résoudre le facteur « enjeu » ?

Afin de faire baisser la pression, je leur conseille de se prévoir systématiquement un plan B. Je leur rappelle aussi qu’on a droit à l’échec et qu’il est possible de repasser le concours l’année d’après.

Et pour booster sa « confiance en soi » ?

Une seule recommandation : bien préparer son oral. Renseignez-vous soigneusement sur les spécificités des écoles présentées (historique, filières, cadre, associations…). Un jeu d’enfant, via les sites de celles-ci ou la participation à leurs Journées portes ouvertes. Vous trouverez aussi une mine d’informations sur les écoles sur le site www.campus-channel.com. Par ailleurs, tous les Bachelors du Concours Atout+3 informent à l’avance leurs candidats sur les modalités de l’entretien. Dans certaines, comme l’EM Strasbourg, il faut commencer par présenter ses centres d’intérêts ou passions. Dans d’autres, comme à Grenoble EM, c’est d’un entretien inversé, avec questions du candidat au jury, qu’il s’agit… Tout cela se prépare facilement, ainsi que les réponses au questionnaire qui suit, lui aussi fourni en amont par les écoles. De quoi bien réfléchir à son argumentation et ne rien laisser au hasard.

Quelles recommandations sur le plan pratique ?

Entraînez-vous : devant un miroir, en vous filmant ou face à un public « ami », qui saura vous corriger avec bienveillance. Choisissez une tenue à la fois sobre et dans laquelle vous vous sentez à l’aise : évitez, par exemple, le costume trois pièces acheté la veille et dans lequel vous vous sentirez étriqué ! Enfin, essayez d’arriver sur place la veille pour repérer les lieux. De quoi pallier tout risque d’arriver en retard, une autre source de stress majeure !

 

En savoir plus sur le Concours Atout +3

Aucun commentaire

Laisser un commentaire